Ces huiles essentielles qui nous protègent naturellement des infections hivernales…

Classé dans : Santé | 0
Partagez les bonnes idées avec vos amis

En ces temps mouvementés où l’on ne parle plus que de Corona Virus, j’ai remis mon tablier de pharmacien pour vous parler aujourd’hui d’huiles essentielles qui nous permettent de nous protéger contre toutes sortes d’infections virales.

huiles essentielles


Les gels hydro-alcooliques étant en rupture de stock un peu partout, voici quelques huiles qui vous permettront soit de purifier l’air, soit d’augmenter vos défenses immunitaires.


Une petite parenthèse avant de commencer, n’en déplaise à certains, je recommande bien évidemment la vaccination contre la grippe pour toutes les personnes à risque (personnes agées ou souffrant d’une maladie chronique).


Mais entrons dans le vif du sujet:

1.Le tea-tree

Appelée également Arbre à thé ou Melaleuca alternifolia, cette plante de la famille des Myrtacées produit via ses feuilles une huile essentielle à avoir absolument chez soi.


Originaire d’Autralie, elle n’a rien à voir avec le théier qui donne, lui, le thé.

tea tree
feuilles de tea tree


Grâce, entre autres, à un de ses composés le terpinéol-4, elle est anti-virale, anti-bactérienne, anti-fongique et immunostimulante. Tout ce dont vous aurez besoin pour lutter contre une bonne infection hivernale.

Comment l’utiliser pour combattre les maux d’hiver?

  • 2 gouttes sur un mouchoir que l’on respire
  • 4 gouttes dans un bol d’eau chaude pour une inhalation
  • appliquer une goutte diluée dans une huile végétale sur les amygdales si la gorge est douloureuse.
  • On peut également diluer quelques gouttes dans son savon liquide pour se laver les mains et se débarrasser d’un grand nombre d’agents pathogènes.

Comme toutes les H. E elle peut être allergisante et est déconseillée chez la femme enceinte. Prudence chez les enfants de moins de 3 ans et en inhalation, pas avant 12 ans.

2. Le Ravintsara

Provenant principalement de Madagascar, le Camphrier produit une huile essentielle très bien tolérée.
Elle est multi-fonction : anti-virale, immunostimulante et tonique. Ses principaux composants, des oxydes terpéniques et les mono-terpénols, préviennent et/ou traitent la plupart des infections virales hivernales. Rhume, grippe, angine seront mis à mal grâce à cette H.E.

feuilles de ravintsara
  • Pour booster l’immunité, on peut masser une goutte pure sur les poignets ou la plante des pieds 3*/jour 10 jours par mois pendant 3 mois.
  • On peut également diluer 2 gouttes dans une huile végétale et masser le sternum et le haut du dos 3 fois par jours durant quelque sjours en cas de bronchite.
  • Enfin, on peut carrément avaler une goutte sur un comprimé neutre, du pain ou un sucre jusqu’à 6 fois par jour en cas de grippe.


Comme les autres H.E, pas chez la femme enceinte, les personnes épileptiques et les jeunes enfants. En cas de doute, on demande conseil à un professionnel de la santé. Ne pas la confondre avec le cinnamomum camphora linaloliferum (ou bois de Hô), le ravintsara a en effet pour nom scientifique cinnamomum camphora cineoliferum, très proche!!!

3. Le sapin de Sibérie

sapin de siberie
sapins de Sibérie

Comme son nom l’indique, cet arbre gigantesque pousse en Sibérie. (trèèèès original!)
Ses aiguilles produisent une huile essentielle riche en monoterpènes et esters terpéniques.


Outre ses multiples actions en tant que décontractant musculaire ( action sur les spasmes d’angoisse, les palpitations, …), elle décongestionne les voies respiratoires et fluidifie les sécrétions. Last but not least, pulvérisée dans l’air, elle purifie l’air qui nous entoure.


Comment s’en sert-on ?

  • 10 gouttes diffusées dans l’atmosphère grâce à un diffuseur une dizaine de minutes 2 à 3 fois par jour dans une pièce.
  • 2 gouttes dans 15 ml d’huile végétale sur le thorax et le haut du dos 3 fois par jour pour décongestionner les voies respiratoires.
    Son odeur boisée et rafraîchissante est particulièrement appréciée.
    Les précautions d’emploi des H.E décrites plus haut sont aussi valables pour cette huile.

4. Thym à tujanol

Cette huile essentielle, originaire de Provence, est tout à fait indispensable à avoir chez soi en hiver.

Connue sous l’appellation botanique Thymus vulgaris CT thujanol, il ne faut pas la confondre avec d’autres variétés de thym comme le thym à thymol ou à linalol. Demandez bien conseil à votre pharmacien si vous avez un doute.


Les sommités fleuris de cette plante permettent de récupérer par distillation une huile aux vertus extrêmement puissantes.

thym avec citron
infusion thym et citron


Elle est anti-virale mais aussi anti-bactérienne ( infection urinaires et respiratoires hautes et basses), tonique, immunostimulante et stimulante hépatique. On a donc une huile essentielle très polyvalente.

On peut l’utiliser aussi bien par voie orale qu’en massage ou en diffusion.

  • pour une angine, une goutte directement sur les amygdales 3 fois par jour
  • pour purifier l’air, en diffusion 15 minutes 3 fois par jour. 10 gouttes seules ou en mélange avec du tea tree, citron et pin.

Elle est tellement tonique, qu’il vaut mieux ne pas l’utiliser après 17h par voie orale afin d’éviter des troubles du sommeil. Déconseillée pendant la grossesse, chez les jeunes enfants et les personnes présentant des troubles neurologiques.


Petit bémol : son prix qui peut dépasser les 20 euros pour 5ml.

5. Le citron

citron

Quoi de plus banal à l’heure actuelle qu’un citron et pourtant…Par pression du zeste, on obtient une huile essentielle, particulièrement utile en hiver. Elle possède des propriétés immunostimulantes , toniques et purifiantes.

  • 10 gouttes de citron diffusées 15 minutes 3 fois par jour permettent de purifier une pièce.
  • prendre 1 à 2 gouttes sur un comprimé neutre , un morceau de pain ou un sucre 10 jours par mois pendant les 3 mois d’hiver augmente notre immunité et tonifie l’organisme.

C’est l’une des huiles essentielles les moins chères et la mieux tolérée sur le marché. Il faut juste éviter de l’applique sur la peau, car comme la majorité de Citrus , elle est photosensibilisante.

Grâce à ces 5 huiles, vous pourrez déjà vous protéger de bon nombre d’infections et soulager pas mal de maux d’hiver s’ils surviennent.


Bien évidemment, ces conseils sont donnés à titre informatifs et ne remplacent pas une consultation chez votre médecin.


J’en profite pour rappeler quelques règles d’hygiène élémentaire pour éviter la transmission de nombreuses maladies :

laver ses mains


-se laver régulièrement les mains. Pour cela, un savon convient parfaitement. On frotte d’abord entre les doigts et le dos de la main. Ensuite, avec le bout des doigts, on frotte la paume de l’autre main pour enlever les microbes des sillons. On évite les séchoirs électriques des lieux publiques qui sont de vrais nids à bactéries.


-Tousser dans son coude


-Appeler son médecin si on a un doute, que ce soit pour la grippe ou le Corona. Cela évite de contaminer d’autres personnes en se rendant dans la salle d’attente.


Pas de panique…Uniquement de la vigilance et tout ira bien!!!


À très vite

Recevez gratuitement tous les conseils de my-eco-lifestyle!
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Rejoignez les milliers de personnes qui ont décidé de vivre plus sainement et plus écologiquement!
Pour en savoir plussur notre politique de confidentialité: https://www.my-eco-lifestyle.com/private-policy/

Partagez les bonnes idées avec vos amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.