Pourquoi les Vietnamiens ont tout compris?

Classé dans : Cuisine | 0
Partagez les bonnes idées avec vos amis

vietnam

Depuis presque 3 ans, nous achetons notre viande en circuit court.
Bœuf, porc, poulet,… Tout vient de notre village.

Nous connaissons donc les agriculteurs et leurs méthodes. On sait si les animaux sont bien traités, la nourriture qu’ils reçoivent, les champs dans lesquels ils sont mis en pâturage…
Du coup, fini les poulets tout rikikis élevés en batterie des grandes surfaces et vivement le succulent poulet de 3 kilos.

Il va sans dire que nos 3 bouches, même affamées, ne peuvent pas finir le poulet-salade du dimanche midi…

Hors de question de gaspiller, mais le vol-au-vent (ou bouchée à la reine selon le pays) trop riche, bien que délicieux, n’est plus ma tasse de thé.

La solution pour un plat sain: le pho

pho-coriandre-menthe-baguettes-rouge-citrons-verts

Le pho est le plat national du Vietnam. Hyper convivial, il est bourré de vitamines et oligo-éléments. Pauvre en graisse, il contient le parfait équilibre entre sucres lents, protéines et fibres.
Dernier avantage, pas besoin de cuisiner des heures pour voyager au bout de la planète sans bouger de chez soi…
Je vous livre la recette apprise il y a dix au pays du Dragon.

Ingrédients :

1 litre de bouillon de poule
-Le reste d’un poulet
-2 bâtons de cannelle

-4 ou 5 étoiles de badiane
-5 clous de girofle
-1 morceau gingembre (3 cm)
-1 oignon pas trop gros
-Des pousses de soja
-Un bouquet de coriandre
-Un bouquet de menthe
-Un petit piment
-De la sauce Nuoc mam
-3 jeunes oignons avec tiges
-Des nouilles de riz
-3 ou 4 citrons verts

deux-jonques-dans-baie-d'halong
Préparation :

On fait chauffer à feu doux son bouillon. On y incorpore les bâtons de cannelle, les clous de girofle, les étoiles de badiane, le gingembre et l’oignon pelé, mais entier.

Pendant ce temps, on fait cuire les nouilles de riz dans de l’eau bouillante versée sur les nouilles.

Attention : on ne cuit pas directement les nouilles dans le bouillon. Sinon, il devient tout pâteux et la recette est ratée.

Pendant que le bouillon cuit doucement, on prépare sur une assiette de présentation les feuilles de coriandre, la menthe, les jeunes oignons hachés, le citron vert coupé en 4, le piment haché et les pousses de soja.

Lorsque le bouillon est prêt, on le filtre pour enlever la cannelle et le reste. Chacun peut alors préparer son assiette selon ses envies.

On met au fond d’une assiette creuse, les pâtes et le reste du poulet coupé en petits morceaux. Ensuite, on verse sur le tout le bouillon frémissant. Puis, on rajoute selon ses goûts les condiments placés sur l’assiette de présentation (coriandre, menthe, jeunes oignons, piments, citrons verts, …). Enfin, on ajoute une dose de Nuoc Mam. On attend une minute ou deux pour que le bouillon réchauffe le poulet …

Et c’est parti, votre pho est prêt…

Vous pouvez vous procurer tous les ingrédients chez votre épicier ou les commander sur le site Redrickshaw.com, une épicerie asiatique en ligne où l’on trouve absolument de tout*…

Bonne dégustation !

*les liens d’affiliation sont des liens rémunérés

Autres articles qui pourraient vous intéresser:

Recevez gratuitement tous les conseils de my-eco-lifestyle!
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Rejoignez les milliers de personnes qui ont décidé de vivre plus sainement et plus écologiquement!
Pour en savoir plussur notre politique de confidentialité: https://www.my-eco-lifestyle.com/private-policy/

Partagez les bonnes idées avec vos amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.