Trier son dressing: les 3 étapes vitales

Classé dans : Mode | 4
Partagez les bonnes idées avec vos amis

Il y a quelques semaines, je vous donnais les bons plans pour acheter des vêtements de créateurs sans se ruiner. Mais si on triait d’abord notre dressing pour faire de la place ?

Venu du Japon, le courant des minimalistes fait de plus en plus d’adeptes en Europe.

De quoi s’agit-il ? Faire le tri dans son intérieur pour ne laisser que l’absolu nécessaire.
Chaque pièce qui restera sera soigneusement choisie pour sa qualité et sa durabilité dans le temps. Les puristes vont donc jusqu’à avoir un matelas qu’ils replient chaque soir, quelques livres, 2 fourchettes, 2 couteaux, 2 cuillères et 1 brosse à dents… Un genre d’ascétisme des temps modernes en réaction à la société de surconsommation qui nous entoure.

Je ne suis personnellement pas prête à me débarrasser de tout, mais commencer par faire le tri dans son dressing est un bon départ.

robes-blanches-sur-cintres

Les avantages sont multiples :

  1. Si comme moi, un vêtement est plus qu’une pièce de tissu mais un condensé de souvenirs (la ville où vous l’avez acheté, les anecdotes concernant les moments où vous l’avez porté,…), faire le tri a des vertus thérapeutiques. On laisse derrière soi le passé et on va de l’avant…
  2. On y voit plus clair quand il faut choisir sa tenue. Moins de choix, moins de prise de tête, plus d’harmonie dans notre vie
  3. Il ne reste que des pièces qui nous vont.
  4. On a donné une seconde vie à des objets qui se morfondaient au fond de l’armoire.
  5. On a fait plaisir à d’autres personnes.

Mais par où commencer ?
Voici les 3 étapes indispensables du tri.

1) Le tri

Préparez-vous une petite tasse de thé ou de bulles, lancez une musique sympa et placez-vous devant votre dressing. Prenez chaque pièce l’une après l’autre et classez en 5 catégories:

A) Je garde : le vêtement est de qualité et vous va bien. Vous le mettez au moins 2 fois par mois… Vous gardez.

B)Je vends : vous avez craqué pour une jolie pièce de marque, mais vous ne l’avez mis une fois depuis que vous l’avez achetée il y a deux ans… Vous vendez ! C’est votre ex qui vous a offert cette jolie robe…Vous vendez. L’avantage est double: vous allez de l’avant et vous récoltez un petit peu de sous. Pour tout le mal qu’il vous a fait, ce n’est pas cher payé…

C) Je donne : le vêtement est encore très bien mais ne peut plus être vendu car n’a plus de valeur marchande…Vous donnez !jupe-à-paillettes-dorées

D)Je répare : le vêtement est un peu abîmé : on répare. Une vilaine tache ? On teint. La teinture se vend en droguerie et c’est hyper facile sur du coton. Un bouton parti ? On recoud. Un mini trou ? On raccommode ou on met un patch autocollant.

Ensuite, direction la catégorie A ou C. On vend rarement, à moins d’être une couturière aux doigts de fée (ce que je ne suis pas du tout).

E) Je jette : le vêtement est super abîmé. Impossible de réparer : direction la poubelle même si c’est votre petit pull fétiche tout déchiré que vous avez depuis vous 14 ans et que vous en avez 38.

Cette étape de tri n’est pas la plus facile… Se débarrasser d’objets qui accompagnent notre vie depuis si longtemps est parfois un peu traumatisant. Mais, une fois le tri fait, on se sent vraiment plus libre… C’est assez incroyable.

On peut aussi le faire en plusieurs étapes. La première fois, je n’ai éliminé que 40 % de mes vêtements. Deux mois plus tard, j’ai refait l’exercice, et j’ai encore enlevé 40% des pièces restantes. Le geste était juste devenu plus facile.

2) On se débarrasse de pièces qu’on ne garde pas.

Pour jeter, c’est facile, direction la poubelle. Toutefois, il existe des associations qui récoltent les habits tout abîmés pour récupérer des bouts de tissus et en faire de nouveaux vêtements. Renseignez-vous sur ces initiatives dans votre région. Vous pouvez aussi transformer certains vêtements en loques à poussière ou joli chiffon…

Pour donner, l’association Terre a de nombreuses bulles un peu partout en Belgique. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site Ressources qui répertorie toutes les associations de votre région qui récoltent les vêtements non abîmés pour leur donner une seconde vie.

Pour vendre, plusieurs solutions sont possibles :penderie-avec-différents-vêtements

Les applis : Vinted est devenu l’appli tendance en matière de vente. 3 photos, quelques clics et c’est en ligne. Mais il y a aussi secondemain.be et Ebay…

Petite remarque concernant les applis, il faut rester prudente, car on se retrouve vite inondée par des notifications de Vinted sur les dernières occaz’ du moment. De quoi rendre accro aux trouvailles à petits prix et consommer de nouveau à tort et à travers alors que le but recherché est inverse…

La boutique de seconde main : vous apportez vos vêtements dans une boutique. Cette dernière prendra en général 50% sur la vente, mais vous ne devez vous occuper de rien. Cela vaut aussi pour les vêtements d’enfant dans des boutiques comme Baby vintage.

Le vide-dressing: renseignez-vous sur les vide-dressing de votre région. Ca peut être l’occasion de faire une journée sympa entre copines. Un de plus grand vide-dressing de Belgique vide dressing est le Ladies First. 

-la brocante: pour les courageuses qui n’ont pas peur de se lever à l’aube et de négocier, la brocante est un chouette moyen de vendre à bas prix.

3) On range ce qui reste.

Je vous conseille d’enlever tous les cintres en plastiques, métal de mauvaise qualité,…cintres-en-bois

Vous les amenez au container ou vous les mettez das un sac devant chez vous avec une pancarte « à donner ». Vous achetez des cintres en bois durable ou en bambou. Si vous trouvez le budget un peu élevé, sachez que de nombreux magasins en vendent maintenant à bas coûts et que vous aurez dégager un petit bas de laine avec la vente de vos vêtements (qui sont en plus beaucoup moins nombreux maintenant).

Ensuite, vous rangez vos habits par sortes et couleurs…Chemises blanches/noires/bleues/vertes puis robes blanches/noires/bleues/verts… Ainsi de suite par exemple.4-robes-sur-cintres-blancs

Il en ressortira une harmonie dès que vous ouvrirez les portes de votre armoire et vous pourrez démarrer la journée du bon pied sans exaspération à peine s’être levée.
Vous verrez, c’est miraculeux…

À vous de jouer… J’attends vos photos.

Autres articles qui pourraient vous intéresser:

Comment je fais un geste pour la planète en m’achetant un vêtement de créateur à 25 euros?

Avril, le mois « Détox » : les 7 idées de cures pour éliminer les toxines de l’hiver.

Interview exclusive de la numéro 1 des blogueuses françaises éco-chic!

Recevez gratuitement tous les conseils de my-eco-lifestyle!
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Rejoignez les milliers de personnes qui ont décidé de vivre plus sainement et plus écologiquement!
Pour en savoir plussur notre politique de confidentialité: https://www.my-eco-lifestyle.com/private-policy/

Partagez les bonnes idées avec vos amis

4 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.